Garcons et filles – pourquoi les differences?

Note: Since the starting point for it is in French, I will write this post in (my quite approximate) French. Those English readers that are interested in this topic, but cannot read French may use Google Translate to make some sens of it.

Le Figaro a publie toute une excellente serie d’articles dedie au debat sur les sources des differences entre garcons et filles. Le point de depart est le livre de Lise Eliot (traduit de l’Anglais) Cerveau rose, cerveau bleu. Les neurones ont-ils un sexe?, qui va paraitre en France le 1 Septembre 2011.

Je vais resumer ici les dix conseils de l’auteur pour aider the garcons et les filles a s’epanouir, et j’espere que vous allez etre interesses a lire ces articles.

* * *

Garçons

1. Parlez à vos bébés, surtout aux garçons. La quantité de paroles reçues au cours des premiers mois de la vie influe fortement sur le vocabulaire, la lecture et l’écriture plus tard.

2. Cessez de les «parquer». Ce n’est bon ni pour les garçons ni pour les filles. Mais c’est pire encore pour les garçons qui ont besoin de plus d’exercice, sont moins sociables, moins ouverts.

3. Choyez vos garçons. Ce n’est pas parce que c’est un garçon qu’il faut l’élever à la dure. Les garçons sont souvent des nourrissons plus nécessiteux que les filles…. Alors, oui, prenez-les dans les bras!

4. Laissez-les bouger. Et se bagarrer ! Les garçons en ont besoin. On devrait même organiser des classes de lutte pour les garçons (et quelques filles) à l’école ! De telles séances rendraient peut-être l’école plus intéressante pour les garçons et les calmeraient pour les autres apprentissages.

5. Cultivez leurs émotions. Il faut encourager les garçons à exprimer leurs sentiments dès le plus jeune âge, leur expliquer ce qu’est la joie, la tristesse, la colère, la peur, la déception, la jalousie, l’embarras, la honte..

Filles

1. N’oubliez pas vos filles. Ce n’est pas parce qu’elles sont souvent plus calmes que les garçons qu’elles ont besoin de moins d’attention.

2. Bougez-les! Même toutes petites, les filles ont besoin d’activité, surtout si elles sont contemplatives. Elles ont besoin d’être encouragées à developper leurs aptitudes physiques et spatiales et de combler leur retard sur les garçons.

3. Proposez-leur des «jouets de garçons». Jeux de ballons, jeux de construction, outils : n’hésitez pas à proposer à vos filles des activités d’ordinaire prisées par les garçons. Car viser, construire, assembler, appliquer des instructions sont d’excellentes pratiques pour mieux comprendre, plus tard, les mathématiques.

4. «Rosir» le high-tech. L’univers numérique est très masculin : les logiciels sont faits pour les garçons, les filles sont moins à l’aise qu’eux devant un ordinateur, les cours de programmation au lycée attirent moins les lycéennes, les enseignantes sont moins formées que leurs collègues masculins, etc.

5. Mettez vos filles aux échecs! Voilà une activité très compétitive et masculine à 99 %. Pourtant, une étude récente a montré que garçons et filles avaient les mêmes aptitudes pour les échecs. Ce jeu fait formidablement travailler le cerveau: il exerce la logique, les aptitudes spatiales et l’anticipation.

* * *

Voici les articles:

Garçons, filles: pourquoi sont-ils si différents?

Garçons, filles, 10 conseils pour les aider à s’épanouir

Stéphane Clerget: «Il faut sauver les garçons!»

La bataille du «genre» s’invite au lycée

Advertisements

Author: DanutM

Anglican theologian. Former Director for Faith and Development Middle East and Eastern Europe Region of World Vision International

One thought on “Garcons et filles – pourquoi les differences?”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s